AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Phenomenon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Phenomenon   Sam 28 Juin - 1:44






Phenomenon


Ce jour là, le chef de Ottawa avait laissé sa ville à ses fidèles loups et avait traversé la rivière des Outaouais pour nager jusqu'à Gatineau. Une envie de chasse. Son instinct de loup qui tenait mal la tension que les nouveaux lycanthropes lui imposait. Parfois, la bête en lui avait envie de déchiqueter ces pauvres monstres juste pour leur faire payer leur insolence de débutants. Ils se croyaient tous capables de contrôler leur autre côté alors qu'il n'en était rien.

Shiro était donc dans la forêt de Gatineau. À courir comme un imbécile heureux à travers les branches, à laisser sa bête blanche grogner et foncer dans des troncs, s'imaginant que ça pourrait être un autre animal, un autre monstre prêt à le défier. Il bougeait dans tous les sens et mordait dans tout ce qui passait proche de ses crocs. Sa tête était ailleurs. Il n'était plus qu'un grand loup blanc sans but, sans remord, sans passé ni futur.  

Lorsqu'il reprit contrôle, lorsqu'il redevint humain, il se tenait torse nu au milieu d'un ramassis d'arbres sans branches. Ce moment de perte de sens lui avait fait du bien et il s’apprêtait à repartir dans sa ville. Soudain, il entendit un craquement de branches et tous ses sens se remirent en alerte.



À vous de poursuivre l'histoire (:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Dim 3 Aoû - 2:26

Elle qui marchait lentement n'avait sûrement pas vu les branches sur le sol, et, lunatique comme elle était, n'avait pas pensé au craquement engendré par son poids - bien que petit - sur le bois sec. Un craquement qui s'était probablement fait entendre à plusieurs mètres à la ronde ; un craquement dangereux, menaçant pour sa survie. Enfin, elle le croyait ; elle ignorait que, même grièvement blessée, elle ne pouvait y succomber. Aënaelle releva quelque peu le regard, inquiète, tentant de trouver qui elle avait bien pu alerter dans ces bois qui lui semblaient déserts.

Et son regard accrocha celui du loup.

Son souffle se coupa quelques instants. Il était peut-être trop tard pour elle, désormais. La banshee ne fit aucun mouvement, espérant qu'il ne tente pas de l'attaquer en la croyant son ennemie. Elle n'était l'ennemie de personne, ne détestait personne ; tout ce qu'elle souhaitait, c'était de pouvoir mener sa vie tranquille, après avoir retrouvé une certaine stabilité dans ses relations. C'était l'un des rare moments où elle était seule, et même si elle aimait bien avoir de la compagnie, la solitude était une sorte de refuge pour elle. Petit lieu où, quelques instants, elle pouvait s'évader, loin des soucis des autres. Hors, dans ces moment-là, les cris revenaient souvent. Ceux qui hantaient son esprit et lui faisaient voir tant de choses horribles. Et elle espérait désespérément qu'ils ne s'insinuent pas en elle, pas maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 0:43



Phenomenom

Il retourna sa tête légère vers la jeune femme devant lui. À première vue, elle semblait humaine : des cheveux brun rouge, de grands yeux pairs, la peau claire et une expression presque vivante, mais on ne trompe pas un loup si facilement. L'odeur de banshee, un espèce de mélange entre des coquelicots et des cadavres, lui remontait au nez. Il n'avait pas de haine particulière envers ces créatures-là, ses Némésis préférés étant les nagas et les anges, malheureusement pour la fille, elle se trouvait sur son territoire, alors qu'il venait juste de prendre sa forme bête. À ses moments-là, sa tolérance et son contrôle était plus faibles. Le canidé en lui grognait, s'il avait été emprisonné, il aurait détruit les barreaux de sa cage. Il tenta bien de calmer son monstre, de le terrer au fond de son trou, et ça marcha mieux qu'il aurait cru.

Shiro marcha doucement vers la banshee, même si des flammes animales brûlaient dans les fonds de ses yeux. Plus il s'approchait, plus il pouvait voir la peur qui la terrorisait. Comment pouvait-elle avoir tant de terreur alors qu'elle était immortelle ? Peut-être avait-elle peur de la souffrance. Heureusement pour elle, enfin, pas vraiment, mais la bête blanche qui habitait le chef préférait les morts rapides à la torture. S'il l'attaquait, ce qui ne risquait pas d'arriver puisqu'il était en plein contrôle, elle n'aurait jamais mal, ou à peine. Il arrêta son avancement. Il ne voulait pas plus l'effrayer. Il était intrigué. À pourquoi elle se trouvait ici, pourquoi elle était seule ?

Le temps avança, quelques secondes qui durèrent une éternité, puis Shiro entendit, et surtout sentit, d'autres loups arriver. Les nouveaux qui le cherchaient. Ils étaient encore loin : il n'avait pas la rivière et étaient loin de l'atteindre, mais il savait que ce ne serait pas si long avant qu'ils se pointent et qu'ils attaquent la créature. Peut-être le sentait-elle, elle aussi ? Il posa son regard noble sur elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 2:16

Alors qu'elle se sentait finalement observée par l'homme devant elle, son expression l'informa de son erreur. Elle était pénétrée en territoire désormais interdit, puisque le loup semblait avoir décidé qu'il était sien. Sa respiration reprit, plus hachurée, saccadée. Quand l'homme s'approcha, Aënaelle se crispa. Elle voyait désormais, clairement, la lueur dans ses yeux, et n'en était que plus terrorisée. La jeune femme fit quelques pas vers l'arrière, sans pourtant tenter de fuir. Il en serait vain, elle n'était pas sans s'en douter. Et pourtant, voyant que l'homme ne posait aucun geste menaçant envers elle, elle se remit à sa position initiale, non loin de lui. Presque inconsciemment, elle enfonçait ses ongles dans son bras gauche, comme si cela lui permettait d'évacuer son anxiété. Et même lorsque le sang perla en de fines gouttes qui roulèrent sur sa peau, elle ne réagit pas. Oui, elle sentait la douleur ; mais en ce moment, elle avait bien d'autres chats à fouetter.

Lorsque les autres loups s'approchèrent, son regard dévia de l'homme devant elle à la direction d'où ils arriveraient prochainement. Et son coeur se remit à battre comme si elle venait de courir un marathon. Elle serait prête à fuir s'il le fallait, mais cela apporterait-il vraiment quelque chose ? Les loups étaient certainement plus rapides qu'elle. Ainsi, rapidement, elle évaluait les options qui lui restaient. Demeurer là et risquer la mort, ou fuir et peut-être allonger ainsi son espérance de vie de quelques minutes ? Il lui fallut quelques secondes de délibération intérieure pour décider. La négociation était, selon elle, la meilleure solution.
«Laissez-moi partir, s'il vous plaît, murmura-t-elle. J'ignorais que j'étais sur votre territoire. J'en suis navrée. Laissez-moi une chance.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 2:44



Phenomenom

Lorsqu'il vit le sang tomber de son bras, Shiro ressentit un espèce de sentiment de panique. Dès que les jeunes loups sentiraient le liquide, ils seraient incontrôlables. Pas que la mort de la banshee le dérangeait, mais son monstre à lui risquait fortement de s'enrager à voir ses soldats si peu obéissant. Détruisant, tuant alors qu'il ne leur avait pas autorisé. Même l'homme n'en appréciait pas l'idée.

La jeune femme dévia son regard vers l'endroit où les lycanthropes courraient. Elle les sentait venir, on pouvait le voir à son cœur qui s'était accéléré, à son souffle cour. Boum. Boum. Boum. Comme des canons invisibles et pourtant si vivants dans le corps de l'âme en peine. Elle se retourna vers Shiro, toujours aussi apeurée, comme si elle le suppliait de quelque chose alors que le alpha n'avait aucun contrôle sur la situation.  

«Laissez-moi partir, s'il vous plaît, murmura-t-elle. J'ignorais que j'étais sur votre territoire. J'en suis navrée. Laissez-moi une chance.»

Il se fichait éperdument de son sort. Il se fichait de savoir qu'elle était venu sur ses terres sans le savoir. Mais, malheureusement, même si il éprouvait ne serait-ce qu'une once de sympathie pour elle, il ne pouvait pas la laisser partir et demander à ses hommes d'arrêter. Sans sang, peut-être auraient-ils accepter d'écouter leur chef, mais au moment même où ses ongles avaient transpercé sa peau, elle s'était condamnée à mort. Ou à être sauvée par un démon blanc, car le Roi ne laisserait jamais personne devancer un ordre.

« Je vais être franc, ton destin ne m'est guère important. Cependant, même si je le voulais, mes soldats ne cesseront pas leur chasse. Ton sang les attirent. Alors, cours si tu veux, moi, je ne peux pas assurer ta sécurité. » répondit-il froidement.

Au loin, on entendit la rivière se fendre en deux pour accueillir les corps lupins qui se jetaient elle. Ils étaient peut-être cinq, au moins deux. Ils sortirent du torrent violent au moment où leur alpha finissait leur phrase, comme dans un espèce de pièce bien trop précise, comme guidés par la voix glaciale du maître des loups.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 2:59

À ses dernières paroles, à la venue de la meute, ce fut pour elle comme un coup de gong, sonné pour débuter la chasse à l'homme. Elle retira ses chaussures d'un geste et se retourna, filant rapidement entre les troncs d'arbres tombés, ceux qui ne tenaient que par chance et ceux qui se dressaient fièrement, constituant ce qui restait de la forêt. Elle visualisait loin devant elle les obstacles qui s'annonçaient, se préparant à les contourner, à sauter au-dessus ou à glisser au-dessous. Tout ça dans un seul but ; échapper à ses poursuivants, qui, s'ils la trouvaient, la déchiquetteraient peut-être vivante. Cette simple pensée la fit frémir et lui fit accélérer le rythme, entendant rapidement les loups s'approcher. Elle perdait du terrain, et ses jambes se fatiguaient trop rapidement. Aënaelle n'était pas habituée à la course. Elle était généralement tranquille. Et là, en un instant, elle se plia en deux, les mains sur la tête. Une autre vision.

"Non, ce n'est pas le moment, vraiment pas", pensa-t-elle avant que sa vision ne devienne floue et qu'elle se sente basculer vers le sol, désormais incapable de faire le moindre mouvement. Un cri non-humain, si caractéristique de son espèce. Celui qui mènerait à sa perte.

Ce qu'elle voyait, c'était elle. Étendue sur le sol, le corps presque éventré ; mais qui respirait toujours. Très faiblement, mais toujours là. Elle ne comprenait pas pourquoi, d'ailleurs ; dans un tel état, ne serait-elle pas supposée être morte ? Il semblait que non. Et ses visions ne l'avaient jamais trompée auparavant. Pourquoi le feraient-elles maintenant ? Ainsi, lorsque sa vision lui revint, que ses cris se turent, les loups étaient à environ un mètre d'elle. Recroquevillée sur le sol, elle avait fermé les yeux, stoppé son souffle. Et elle attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 3:29



Phenomenom

Sa phrase terminée, l'autre était partie en courant. Le chemin qu'elle avait pris n'était pas droit et les loups avaient senti le sang. Ils ne se dirigeaient plus vers leur chef, ils pistaient leur proie. Au son de leurs pas, Shiro devina qu'ils étaient trois. Il ne reconnut pas leur odeur propre, juste celle qui prouvait qu'ils étaient membres de la meute, il avait eu raison de croire que c'était des jeunes. Les bruits de terre qui se déchirait du sol se rapprochèrent pour s'éloigner. Un instant, on entendit leurs souffles saccagées, un genre d'appétit puissant, qui résonnait dans la forêt. Ils suivaient leur proie avec faim. Ils allaient tenter de l'abattre, sans jamais y arriver. Une déception qui les rendrait plus furieux, plus instables, une déception qui briserait les chaînes du Roi.

Il entendit les bêtes gémir et grogner les unes contre les autres : ils commençaient à se battre entre eux. Trop de désobéissance pour Shiro qui peinait déjà à rester calme. Ses paumes tremblaient, sa rage grondait sourdement en lui. Les émotions des jeunes l'affectaient trop fortement pour qu'il continue de lutter contre le monstre en lui, il le laissa devenir maître, prendre la place qu'il occupait auprès des misérables qui pensaient pouvoir attaquer sans son avis.

Il avança rapidement, mais sans courir, jusqu'à l'endroit où se trouvait ses soldats. Un terrible festin avait eu lieu : les bêtes avaient ouvert le ventre de la jeune banshee et avait recouvert le sol de la forêt de sang. L'odeur monta au nez du loup blanc, ce qui le fit grogner d'avantage. De leur côté, les mutants avaient lâché leur victime encore vivante à cause de son immortalité et se battait entre eux. Ils étaient trop frustré de ne pas pouvoir tuer leur proie, ils passaient leur colère sur leurs amis. Ils étaient trois jeunes en train de s'entre tuer, ils se vidaient de leur force à essayer d'abattre leurs amis. Triste sort pourtant assez commun chez les loups-garous.

Le Roi hurla puissamment. Les soldats se figèrent un instant avant de continuer leur combat. Plus le temps passait, plus ils étaient lents. Ils se donnaient la mort doucement. L'Alpha fut dégoûté par tant d'idiotie, il se rua sur les bêtes. Il en saisit un par l'omoplate et le projeta sur un arbre. Perte de conscience et reprise de son corps humain. Les deux autres grondèrent de plus belles, ils avaient peur et dans leur folie, ils ne reconnaissaient pas leur chef. L'animal de neige montra les crocs et le blanc de ses yeux sortit un peu plus. Il était enragé mais ses repères demeuraient. Il plaqua un autre de ses subalternes au sol et le jeta, lui aussi, loin du dernier. Il atterrit à côté de la banshee, mais le Roi n'y prêta pas attention : il restait un pêcheur, un infidèle. Il saisit son cou épais de ses dents : l'animal gémit. Il commença à le frapper contre la terre, avec bien plus de colère que les autres. Il n'arrêta que lorsque la pauvre bête redevint humaine.

Et pendant ce temps, il n'avait même pas réalisé que celui qui était proche d'Aenaelle nageait dans la sauvagerie, et qu'il dévisageait la créature en se pourléchant, comme s'il avait oublié qu'elle ne pouvait pas mourir. Il croyait sûrement pouvoir se faire un snack à lui seul.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 3:53

Évidemment, la jeune fille ne put s'empêcher de hurler et de se débattre lorsqu'elle fut attaquée, lorsqu'elle sentit ces crocs déchirer sa peau, mais dut s'immobiliser lorsqu'elle perdit trop de sang. Car bien qu'immortelle, elle était plus que blessée, et la liberté de mouvement était partie. La douleur irradiait en elle, pire que n'importe quel mal qu'elle aie pu imaginer jusque là. Ce n'est que lorsqu'elle vit le sang autour, l'état de son ventre qu'elle réalisa que sa vision disait vrai. Elle n'allait pas mourir. Mais était-ce vraiment mieux ? Jusqu'à quand demeurerait-elle là, clouée au sol par la douleur, incapable de se relever ? La pauvre l'ignorait. Et, germant dans un coin de son esprit, la pensée que la mort serait préférable à tout cela vint l'envahir. Oui, la fin de sa vie semblait douce, comparée à ce qu'elle ressentait en ce moment. Pour toutes les fois où elle avait craint la Mort, elle la trouvait bien belle, en cet instant. Et, comme la frappant, elle réalisa amèrement ; elle n'aurait pas ce privilège, celui de voir sa souffrance se dissiper, remplacée par une douce chaleur bienfaisante, annonçant la fin prochaine. Il lui avait été ôté en même temps que ses souvenirs. En même temps que ces visions d'horreur étaient apparues. Ses yeux suivirent les loups qui tentaient de se donner le coup de grâce entre eux. Elle en était presque dégoûtée. Comment pouvaient-ils s'attaquer à leurs semblables ? Ce n'étaient que... Que des bêtes. Désireuses de se nourrir.

Lorsqu'elle laissa sa tête retomber sur le côté, elle tomba face à face avec le loup, le dernier des plus jeune debout, et un fin soupir traversa ses lèvres. Un mince sourire, empreint d'amertume, s'y dessina.
«Vous ne pourrez pas m'achever. Je trouve tout cela bien triste, croyez-moi, souffla la brunette. J'aimerais bien pouvoir mourir. Mais cela m'est impossible.»
Elle se retint tout de même de dire que la souffrance ressentie était pire qu'une mort lente et douloureuse, puisqu'elle n'en verrait la fin que lorsqu'elle guérirait. C'était là des plans pour que les loups s'amusent simplement à la tourmenter, pour leur propre plaisir. Ainsi, elle préféra garder silence. De plus, elle sentait ses forces la quitter rapidement, la traîner dans l'inconscience. Et à l'instant où elle croyait sombrer, elle revenait, comme réanimée par un vent froid qui la gardait éveillée malgré son désir de cesser d'avoir mal. Intérieurement, elle maudit tout cela ; ce qui l'avait rendue immortelle, ce qui l'empêchait de partir pour quelques temps. De prendre une pause, histoire de quelques heures, quelques jours peut-être. Mais elle devait attendre la réaction de celui qui semblait être le chef. Celui qui l'avait laissée à ce sort. Malgré la haine qui naissait en elle, elle ne chercherait pas à le blesser. Premièrement, c'était peine perdue, dans l'état où elle était. Deuxièmement, elle ne faisait pas mal. Elle détestait en silence. C'était plus destructeur pour elle, mais moins pour l'autre. C'était mieux ainsi. Son regard pâle se posa sur le loup blanc. Un regard plutôt vide, bien que toujours vivant. Oui, elle ressentait toujours la douleur, qui semblait se faire pire. Et même si c'était de lui, même si c'était de la traîner jusqu'à un endroit où elle pourrait être secourue, elle aurait aimé un peu d'aide. Quelque chose qui lui donne la chance de ne pas rester dans cette forêt, immobile, à attendre d'être découverte par quelqu'un ou quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 17:03



Phenomenom

Ceux qui étaient redevenus humains repartirent en voyant les crocs et l'expression de leur chef. Ils devaient être déçus de ne pas avoir réussi à lui prouver qu'ils étaient capables de maîtriser leurs bêtes. Le Roi se retourna brusquement vers la banshee : son regard était vide, mais elle était bien vivante. Une pensée horrible lui vient à l'esprit : celle de sa fille attaquée par un naga. Elles ne se ressemblaient pas beaucoup, mais la créature avait aussi un visage juvénile, et pour un loup, c'était assez pour faire un lien. Il avança doucement vers Aenaelle et l'autre monstre. Il grogna à la face de son subalterne qui lui rendit sa fureur. Il avança vers lui, le jeune canidé recula en plaquant ses oreilles contre son crane et en rassemblant automatiquement sa queue entre ses pattes. Il gémit puis reparti là où il était venu.

L'Alpha donna son regard le plus doux à l'âme en peine avant de se coucher à ses côtés. En ce moment, il ne voyait plus le visage de la jeune fille, mais celle de sa progéniture qu'il avait abandonné. Dans ses tripes de loup, ça faisait mal. Malgré toute sa froideur, le Roi adorait son enfant comme la prunelle de ses yeux, l'avoir laissée tomber l'avait toujours hanté. Et maintenant, une jeune femme en sang se retrouvait devant lui ? Ça ne lui prenait pas longtemps avant de confondre la banshee avec son griffon. Cependant, il ne pouvait pas l'amener au village, il ne pouvait pas la soigner lui-même non plus. On la tuerait si on la voyait. La seule chose qu'il était en mesure de faire, c'était de rester coucher près d'elle. Il sentait sa haine envers lui, sa souffrance aussi. Il se détestait pour ça. Perdu dans ses mirages, il s'imaginait que sa fille ne l'aimait pas parce qu'il l'avait laissé mourir. Parce qu'il n'avait pas été assez fort. Il gronda. Il pouvait la sauver maintenant, alors il le ferait.

Il se leva et ramassa le torse ensanglantée de la créature dans sa gueule tout aussi rouge. Ses crocs ne pénétrèrent pas sa chair, ils se posèrent dessus sans douleur afin d'assurer qu'elle ne tombe pas. Et il commença à la traîner en se disant qu'il finirait bien par trouver un autre vagabond qui les aiderait. Heureusement qu'il ne se rendait pas compte qu'elle n'était pas celle qu'il croyait, sinon il aurait déjà refermé sa mâchoire sur son corps meurtri.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 17:26

Au moment où elle se retrouva seule avec le chef des loups, un autre petit gémissement traversa ses lèvres tâchées de son sang. Cette fois, il était apeuré, pas de douleur. Car c'était probablement celui qui, s'il le désirait vraiment, la ferait le plus souffrir. Et pourtant, lorsqu'il se coucha près d'elle, la banshee sentit une vague de soulagement l'envahir. Plus de souffrance additionnelles, du moins, pour le moment. Elle aurait peut-être la chance d'avoir une petite période de répit. Ainsi, elle ferma les paupières en gardant sa tête penchée sur le côté, laissant de toutes petites larmes glisser de ses yeux jusque sur ses joues, son nez, puis au sol, disparaissant dans le lac de sang qui s'y était formé. Petites gouttes salées qui n'étaient plus une fois qu'elles étaient mêlées à l'hémoglobine. Aënaelle ne faisait pas de bruit, se concentrant sur les bruits autour d'elle, tentant de diminuer sa douleur. Sur la chaleur de l'animal, son souffle plus régulier que le sien, qu'elle sentait au creux de son cou. Sur les trois petits trous causés par ses ongles, sur son bras. Le sang qui avait séché par-dessus.

Quand le loup posa ses dents sur elle, elle se crispa, assurée d'avoir à nouveau mal. Lorsqu'elle réalisa qu'elle ne sentait rien, la brunette reprit lentement son calme. Elle se sentit quelque peu soulevée de terre, bien que ses bras ballants et ses jambes touchent toujours au dur sol de la forêt, puis se sentit bougée. Ils partaient. Bien que l'animal tente d'être le plus doux possible, de réduire son mal, il lui collait à la peau, parfois augmentant, parfois diminuant. Si l'alpha avait le malheur de faire un faux mouvement, il s'en trouvait décuplé et un petit couinement traversait ses lèvres. Malgré tout, elle se laissait faire, jugeant que c'était la meilleure chose pour elle. Il trouverait de l'aide, elle avait foi. Mais même si elle se trouvait dans une telle situation, et qu'elle aurait en temps normal incapable de penser à quoi que ce soit d'autre que ce qu'elle ressentait, elle ne put s'empêcher de se demander pourquoi il faisait tout cela. Car ce n'était pas pour elle, elle s'en doutait. C'était pour quelqu'un d'autre. Mais elle ignorait qui. Et elle garda silence, jusqu'à ce qu'elle se sente posée délicatement au sol, sur quelque chose de plus doux que les branches et les feuilles mortes tapissant où ils étaient auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 17:54



Phenomenom

Lorsqu'elle couinait entre ses dents, le loup relachait un peu sa prise, à peine pour ne pas la laisser tomber, mais assez pour que la pression soit moins dense. Il ne voulait pas la blesser, ni lui faire de mal.

Il arriva assez rapidement au bord d'un lac à ciel ouvert. À cet endroit, les arbres poussaient un peu moins. Des foins secs tapissaient le sol, c'étaient sûrement d'anciennes branches de quenouilles qui s'étaient asséchées avant de tomber pour recouvrir la roche qui parcourait la plage. Ils offraient un coussin confortable à ceux qui s'y reposaient. Le Roi y déposa donc sa protégée afin de pouvoir s'abreuver un instant. Il galopa jusqu'à la rive, là où l'eau lui arrivait aux jarrets, et avala quelques gorgées d'eau. Il en garda dans sa gueule et alla en verser doucement sur les lèvres de la jeune fille. Le liquide tombait si lentement qu'elle pourrait même ne pas s'en rendre compte.

Il la quitta un instant pour aller se percher plus haut, sur une butte plus grande, plus large. Au sommet de celle-ci, il percevait encore la banshee et pouvait très bien se rendre à elle rapidement si un danger se pointait. Il s'était mis en hauteur pour appeler des secours : un griffon, un humain, un sylvestre, ou n'importe quel autre vagabond. Il poussa un hurlement grave et lointain. Tout le continent pourrait l'entendre, il en était certain. L'écho de son cri de détresse résonna à travers les montagnes du bouclier canadien et fit vibrer les eaux du Saint-Laurent. Quelqu'un allait s'en rendre compte. Quelqu'un viendrait. Oui, il devrait la laisser de côté, mais c'était le mieux à faire pour sa survie. En attendant, il retourna près d'elle et vérifia l'état de ses plaies qui semblaient un peu moins pires qu'autrefois. Une plainte de contentement traversa sa bouche. Elle avait l'air un peu moins souffrante, mais il restait quand même à deux mètres d'elle, la tête abaissée par respect.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Lun 4 Aoû - 19:08

La jeune femme ressentit un grand soulagement lorsqu'elle sentit sous elle le doux tapis d'herbes. Il atténuait la douleur qui émanait de son dos, irradiant jusque dans ses jambes. Lentement, elle s'appuya sur ses coudes pour constater les dégâts ; ils étaient nombreux, mais pas aussi terribles que ce qu'elle ressentait. Bien que son ventre soit l'endroit le plus touché, les griffures et morsures s'alignaient sur ses jambes et ses bras. Une brève inspection de son visage à l'aide d'une main lui révéla la présence d'une autre blessure, du coin externe de son oeil gauche au côté droit de son visage, passant par ses lèvres. Blessure qui saignait toujours, vu le sang sur sa main.

Lentement, elle la laissa retomber, sentant la fatigue la gagner malgré le mal. Aënaelle s'autorisa à fermer les yeux quelques instants, et ne les ouvrit pas lorsqu'elle sentit les minuscules gouttes tomber sur ses lèvres, diluant le sang, le faisant quelque peu couler de part et d'autre de sa bouche. Elle se contenta d'en boire un peu, appréciant la fraîcheur qui roula le long de sa gorge sèche.

Lorsqu'elle entendit son hurlement, un léger frisson la parcourut. Elle aurait juré avoir senti le sol vibrer sous son frêle corps, avoir senti les ondes se propager à une vitesse folle. Et lorsque le loup descendit, elle ouvrit les paupières pour les poser sur lui, bien qu'il soit plutôt loin. Sa haine s'était en majorité dissipée après ce geste. Il la sauverait. Elle n'en avait plus aucun doute. Quelqu'un devait avoir entendu ce cri. Et il viendrait l'aider. Dans ses yeux, on lisait un peu plus de paix. Un peu de réconfort, et de la confiance. Même si ce geste ne lui était probablement pas directement destiné, ce sauvetage, elle lui en était reconnaissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fushigi

Messages : 57
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Quelque part dans un trou perdu

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Chef
Camp: Axis

MessageSujet: Re: Phenomenon   Mer 6 Aoû - 19:47





Phenomenon
Ça faisait un mois que Fushigi n'avait pas mis le pied sur terre. Elle avait entreprit ce premier voyage en bateau dans le but d'évaluer les dégats qu'avait causé cette apocalypse sur le continent américain. Elle devait y rester quelques mois avant de repartir pour sa contrée de neige. Avant de quitter son palais de glace, elle avait confier les rênes de la ville a son bras droit, un jeune loup digne de confiance. Il lui avait dit de partir sans craintes, mais la rouquine avait tout de même une boule d'appréhension dans l'estomac. Le voyage ne fut pas aussi éprouvant qu'elle le pensait. Les vagues, le vent et l'odeur de l'eau salée ne lui avaient fait que du bien. Bien sûr, elle avait eue quelques haut le coeur durant la première semaine, mais elle s'en était vite remis. Lorsqu'elle toucha la terre ferme, aux alentours du fleuve St-Laurent, la première chose qu'elle remarqua fut la douce chaleur qui se propageait autour d'elle et le paysage couvert d'une forêt luxuriante. C'était tellement beau et tellement différent a la neige qui recouvrait Moscou. Elle n'avait qu'une seule envie, partir a la course explorer le reste de la forêt. Mais elle savait que si elle faisait ça, elle n'arriverait pas a contrôler son autre… C'est avec découragement qu'elle attendit que le reste de l'équipage soit prêt a partir vers Ottawa.

Soudain, elle entendit un hurlement, tellement puissant qu'il fit trembler la terre autour d'elle. Une longue plainte qu'elle décoda comme un appel au secours. Le hurlement venait de loin, de très loin. Si elle voulait aider ce pauvre loup, elle devait partir immédiatement. Sans attendre le reste de l'équipage, ébranlés par la secousse produite par le hurlement, elle fonça tête baissée dans la forêt.

Après quelques heures de course, la jeune femme était exténuée. Elle voulait a tout prix sauver cet créature, mais elle refusait de se laisser transformer en son "autre". La douleur et le sentiment de colère que lui procurait sa transformation la dégoutait. Mais elle dû se rendre a l'évidence, si elle ne se transformait pas, il serait trop tard pour l'autre bête… C'est a contre-coeur que la rouquine se laissa envahir par la colère profonde qui l'habitait depuis toute petite. La douleur était indescriptible. Son corps brûlait et se déchirait en mille morceau. Elle hurla, pas d'un hurlement ordinaire, un hurlement de colère et de douleur, presque animal. Lorsque la transformation fut finie, elle due se concentrer pour chasser toute colère de son esprit ,pour ainsi contrôler l'animal qu'elle était devenue. Cet exercice était long et mentalement éprouvant. La bête en elle grognait, se déchainait. Tous les souvenirs qu'elle avait enfouie au plus profond de son âme resurgissaient, lui procurant une douleur atroce. Elle revivait chaque moment pénible de sa vie en l'espace de quelques minutes, et ils revenaient en boucle. Fushigi essaya tant bien que mal de se calmer, d'éteindre le feu de colère qui la consumait. C"est après plusieurs heures de combat mental qu'elle réussi a vaincre son autre. Exténuée, elle s'allongea sous sa forme louve au pied d'un arbre. Elle prit quelques minutes de répit avant de se relever d'un bond et de continuer son chemin vers la bête qui était en détresse.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Mer 6 Aoû - 20:09



Phenomenom

Le loup pouvait lire dans les yeux de la jeune fille de la confiance et de la reconnaissance. Il lui renvoya automatiquement cet air de douceur en relevant la tête. Sa queue [nda : non !] remua par bonheur, comme un chiot. On s'étonnerait de voir le chef de Ottawa dans une attitude aussi joviale.

Il allait se rapprocher de sa protégée, mais il entendit des bruits en direction du fleuve. Ses sens se mirent en alerte et il s'immobilisa. Ses grandes oreilles blanches se dressèrent et il grogna légèrement, pas assez pour que la banshee l'entendent. Était-ce quelqu'un qui avait répondu à l'appel, ou un ennemi ? Il leva son museau pour sentir l'odeur que le vent portait : une espèce de sauvagerie froide. Un autre loup. Ses poils s'hérissèrent sur son corps. Un de ses nouveaux subalternes l'avait-il suivi jusqu'ici ? Peu importe. Il devait aller vérifier. Il se retourna vers Aënaelle. Il ne pouvait pas l'amener avec lui, par prudence, mais il ne pouvait pas la laisser seule non plus. Quel était le choix le plus sûr ? Sûrement de courir jusqu'au nouvel arrivant et de revenir le plus rapidement possible. La jeune femme semblait résistante d'ailleurs. Un griffon comme sa fille n'aurait pas survécu à de tels dégâts.

Il allait connecter les liens dans sa tête, mais un cri perçant le traversa. Le loup-garou s'était transformé. Il ne pensa plus à la nature de sa protégée et s'élança vers le lieu où était l'autre animal. Ses crocs étaient à découverts, ses yeux grands ouverts. Il ne se concentrait que sur sa cible : le clandestin qui s'était approché de lui. La puissance de sa course détruisait les arbres au passage. La mousse du sol s'en détachait et allait se cogner contre les muscles de ses épaules. Son souffle était fort et se mélangeait à ses grognements d'Alpha.

Le Roi se jeta sur le chemin de l'autre loup avec sa crinière [nda : son poil de cou, quoi] dressée, ses canines brillantes et sa queue [nda : bordel je dois vraiment préciser à chaque fois ? x'D] qui fouettait la terre avant de reprendre sa place. Ses yeux perçaient son homologue, il tentait de montrer qu'il était le chef ici. Il ne reconnaissait pas la bête, ce n'était donc pas l'un des siens, il devait alors montrer qu'il était le chef.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Jeu 7 Aoû - 2:48

Au regard qu'il lui lança, elle sentit son coeur s'apaiser, reprendre un rythme à peu près normal. Elle ignorait comment et pourquoi, mais la douleur semblait devenir moins forte ; peut-être s'y était-elle simplement habituée, mais elle en était fort soulagée. Elle se permit de fermer les paupières, laissant la fine brise caresser sa joue. Le temps semblait s'écouler lentement, comme tombant grain de sable par grain de sable dans l'autre moitié du sablier.

Et finalement, le loup qui se tourna. Le mouvement était trop rapide, trop brusque. Il y avait quelque chose qui se passait. Elle suivit donc son regard, ayant pour réflexe de tenter de se lever, brutalement ramenée à la réalité par le mouvement des organes dans son torse ouvert qui refusaient de rester à leur place. Elle se sentit retomber, son dos heurtant le tapis d'herbe avec un bruit mat, bien qu'un maigre gémissement de douleur traverse ses lèvres. Et voilà que le loup la regardait, l'air de se demander quoi faire d'elle. D'un léger geste de tête, elle lui fit signe de filer. Et il le fit, avec plus d'empressement qu'elle ne l'aurait cru.

Aënaelle releva donc la tête, observant le ciel au-dessus d'elle, qui s'assombrissait fort rapidement. Un oiseau y passa, survolant la cime des arbres ; pendant quelques instants, elle se surprit à souhaiter qu'elle soit comme lui. Libre, pouvant voyager comme bon lui semblait. Mais elle, elle devait rester, se garder des attaches. Le peu de personnes qui l'acceptaient étaient à Ottawa. Et elle en avait besoin pour garder un semblant de normalité, ne pas sombrer dans la folie avec toutes ces horribles visions. Un très maigre soupir traversa ses lèvres alors qu'elle observait aux alentours, mais de façon limité à cause de sa position couchée. Elle plaça ses bras par-dessus le trou béant de son ventre, détestant l'étrange sensation qui s'y était installée. Un mélange de froid, d'inconfort et de chatouillis dû au vent. Et elle attendit, patiemment, la conclusion ; soit elle avait un sauveur, soit non. Et elle espérait sincèrement que ce soit la première option.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fushigi

Messages : 57
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Quelque part dans un trou perdu

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Chef
Camp: Axis

MessageSujet: Re: Phenomenon   Jeu 7 Aoû - 21:32





Phenomenon
Fushigi entendit les arbres tomber devant elle et le souffle fort mélangé avec des grognements se rapprocher dangereusement d'elle. La panique prit le contrôle, mais Fushigi se rappella de sont objectif; sauver la bête qui avait hurler à l'aide. Elle se précipita à la rencontre de la bête qui fonçait à toute vitesse sur elle, prête à se battre si elle le devait.

Un grand loup blanc se jeta sur son chemin, la crinière hérissée, ses canines brillantes et la queue tranchant l'air autour d'eux. Son regard perçant et son aura remplie de colère la cloua sur place. Il était énorme, Fû savait très bien qu'elle ne ferait pas le poids si une bataille s'imposait. Son autre se débattait très fort à la vue d'un autre loup. Une vague de colère la submergea et Fû étouffa un grognement. Elle ne voulait absolument pas déclencher un combat, car elle savait très bien que si s'était le cas, elle finirait perdante, agonisant dans un endroit qu'elle connaissait à peine.

Ignorant son autre, qui avait une envie folle de mordre dans la chair du loup blanc, Fushigi essaya de transmettre son sentiment de paix au monstre à la bête qui lui bloquait le passage. Elle tenta aussi de lui faire parvenir son but, celui de retrouver la créature agonisant dans les bois. Elle pria pour que son message lui parvienne…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Ven 8 Aoû - 3:15



Phenomenom

Les deux émotions mélangées dans son homologue perturbaient le Roi. Une partie de la louve, car s'en était bien une, une louve brune et plus frêle que lui, cherchait la bataille alors que l'autre n'en voulait rien. L'humain et l'animal devaient combattre entre eux, un énorme désavantage pour la russe. Cette dernière étouffa un grognement. L'Alpha réagit en gonflant ses muscles et ouvrant la gueule, prêt à mordre. L'autre lui lança un regard de paix, presque comme si il voulait l'aider, mais l'ombre dans le paysage était toujours là : la colère et le désir de sang demeurait.

Le grand loup réagit comme son instinct lui dictait : il mordit, sans transpercer la chair, la bête et la plaqua au sol. Une genre de position de soumission, pour lui montrer qu'il était plus fort, le meilleur loup-garou qui soit, et qu'il voulait du respect. Il la lâcha mais continua de grogner, attendant la réponse du côté combatif de la brunette. Si elle n'était pas assez puissante pour maîtriser son autre et l'empêcher de l'attaquer, ils allaient devoir se battre. Sinon, il l'amènerait avec lui et lui reléguerait la banshee. D'ailleurs, d'après ce qu'il sentait maintenant au loin, la louve venait d'un bateau où des gens étaient, des gens qui pouvaient soigner la créature. Le Roi fut apaisé, sachant que la femme devant lui était utile, mais il devait quand même vérifier sa résistance avant de lui donner sa protégée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Sam 9 Aoû - 1:59

Dans le silence le plus complet, la jeune femme observait les étoiles qui, lentement, naissaient sur la toile d’un bleu nuit qu’était le ciel. Elle avait réussi à se mouvoir assez pour pouvoir retirer la mince pièce de tissu qui couvrait ses épaules et pour pouvoir la nouer autour de la partie à découvert de son corps ; ainsi, l’air l’importunait moins, lui causait moins de malaise. Elle nota tout de même qu’elle devrait s’en confectionner un autre, le mince tissu blanc s’étant teinté de son sang. Finalement, faisant fi de la douleur, elle se leva et se rendit près de l’étendue d’eau, s’y asseyant prudemment. Étonnamment, elle tenait en position assise, désormais ; la brunette put donc prendre un peu d’eau dans sa main et la porter à ses lèvres, sa gorge sèche rendant son souffle plus difficile qu’elle ne l’aurait cru.

Une fois sa soif étanchée, elle s’allongea, sentant le poids de ses organes peser contre le mince tissu. De nouveau, son regard fut attiré par le ciel, où la lumière des étoiles contrastait avec la toile sombre. Un petit soupir traversa ses lèvres. Si elle était menacée par un quelconque ennemi, elle ne le verrait pas arriver. Et elle risquait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fushigi

Messages : 57
Date d'inscription : 23/06/2014
Localisation : Quelque part dans un trou perdu

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Chef
Camp: Axis

MessageSujet: Re: Phenomenon   Ven 15 Aoû - 19:37





Phenomenon

Fushigi fut quelque peu surprise lorsque la bête lui sauta dessus. Elle n'eu pas le temps de réagir que le loup avait déjà ses crocs contre son cou. Fushigi ne broncha pas et le laissa la plaquer au sol. Elle attendit que les crocs lui transpercent l'encolure, mais à sa grande surprise, le loup blanc s'éloigna d'elle en grognant. Il attendait une réaction. C'était un genre de test pour vérifier si elle était capable de contrôler son autre.

Fushigi prit une grande inspiration pour calmer son autre. Elle savait que la créature l'avait sentie se débattre et que c'était pour ça qu'il l'avait attaqué. Fushigi avait, en face d'elle, un loup qui se contrôlait bien mieux qu'elle. La colère de l'autre face à l'attaque de la bête s'estompa dès qu'elle comprit qu'il ne voulait que protéger quelque chose, quelqu'un. Elle se rendit compte que c'était lui, c'était ce loup qui avait hurler au secours et que c'était lui qu'elle devait aider. Elle tenta de lui laisser savoir qu'elle voulait l'aider, lui et la chose qu'il protégeait tant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Shiro

Messages : 105
Date d'inscription : 18/06/2014
Localisation : Parlement

Informations générales du perso
Double-Compte: Sloane, Jason
Rang: Chef
Camp: Alliés

MessageSujet: Re: Phenomenon   Jeu 21 Aoû - 14:54



Phenomenom

Ça allait le faire. Elle était restée en contrôle, elle ne serait donc pas dangeureuse pour la banshee. Elle s'était enragée, un peu, mais pas assez pour qu'il l'empêche de l'aider. Surtout que c'était cela que la louve voulait faire. Il la laissa se remettre debout, lui accorda un léger mouvement de tête en signe d'accord, puis s'élança vers l'endroit ou il avait laissé sa protégée.

Ils furent très rapides à s'y rendre, ça le réjouissait : son amie semblait allait mieux. Malgré le sombre de la nuit, il parvenait à la voir. Les yeux des loups ayant été formés pour desceller des ombres dans l'obscurité. Il se rapprocha d'elle, et l'aida à se relever en utilisant son museau comme accotoir. Il la ramena doucement vers la louve, tentant de lui montrer qu'elle s'occuperait d'elle maintenant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neko-systeme.deviantart.com/

avatar
Aënaelle

Messages : 17
Date d'inscription : 03/08/2014

Informations générales du perso
Double-Compte:
Rang: Citoyen
Camp: Neutre

MessageSujet: Re: Phenomenon   Ven 22 Aoû - 1:33

La jeune femme fut fort soulagée du retour du loup. Par automatisme, elle ramena ses bras contre son ventre, par-dessus le bout de tissu, même si la douleur causée à son épaule était presque pire que celle de son ventre. La banshee se révélait quelque peu hésitante à aller vers la louve ; probablement avait-elle peur d'être attaquée, de nouveau. Mais si le Roi lui faisait confiance, elle le pouvait aussi.

Ses cheveux étaient en léger désordre, retombant çà et là devant ses yeux. Elle écarta brièvement les petites mèches en jetant un dernier regard au loup. Puis, s'abaissant à sa hauteur avec les quelques forces récupérées, elle l'enlaça d'un bras en signe de gratitude. Aënaelle espérait le revoir, un jour. Dans des circonstances différentes, lorsqu'elle irait mieux, pour pouvoir le remercier correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Phenomenon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Phenomenon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» misuse of legal terms--- a phenomenon in haitian politics!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La porte de l'outre-monde :: Coin RPG :: Les Terres Alliées :: Ottawa-